top of page

Le cheval et les émotions

Dernière mise à jour : 6 mars 2023



« J’en ai marre, mon cheval à tout le temps peur de tout ! »

Ça vous parle ?


Tout d’abord, il peut être intéressant de rappeler que le cheval est un animal de proie. Son instinct lui dicte de fuir devant un danger. Et nous ne pouvons pas changer cet état de fait.


Mais il est tout à fait possible de rendre son cheval « plus courageux ». Et j’entends par là, de le faire réfléchir face à un danger potentiel, qu’il se dise « mon humain me demande de passer là… Ok… Ça ne doit pas être si dangereux que ça ».

Pour en arriver là, l’élément essentiel est la confiance. Que votre partenaire vous reconnaisse comme un être qu’il peut suivre sans risquer sa vie, un leader fiable et bienveillant.

Je laisse bien sûr chacun avoir sa propre échelle de mesure des dangers puisque cela nous est propre (mais c’est un autre sujet qui sera peut être abordé un de ces jours).


Évidemment il n’y a plus de loups qui parcourent la campagne, enfin, il en reste quelques uns dans quelques endroits en France, mais je doute que vous en croisiez tout les jours. Mais ces boites en métal lancées toute vitesse en faisant un boucan infernal sont peut être des prédateurs !


Il est également intéressant de se poser la question de notre propre réaction face aux dangers potentiels.

Que faites vous ?

Vous sentez vous stressé ?

Anticipez vous ce qui pourrait se passer ?

Votre corps se crispe, votre respiration se bloque, vous n’arrivez plus à réfléchir, à être présent et en conscience ?


Votre cheval peut il vous faire confiance dans cette situation ?

C’est un cercle vicieux. Plus vous stressez de l’éventuelle réaction de votre cheval, plus il ressent votre tension et plus il y a de risque qu’il ait peur du moindre stimulus, ce qui va vous faire stresser encore plus…


Apprendre à votre cheval à vous faire confiance, à ne plus surréagir va renforcer votre relation. Mais vous faites vous suffisamment confiance pour pouvoir le rassurer ?

Maîtrisez vous suffisamment le langage des émotions pour savoir comment agir lorsque vous ressentez un début de stress ?

Sentez vous ce stress monter ou explose t’il d’un seul coup en vous, vous laissant tétanisé ?


Tout ça s’apprend. S’expérimente.


L’agilité émotionnelle est une force pour le cavalier, savoir comment agir lorsque l’émotion survient pour ne pas réagir lorsqu’elle nous envahit.

Elle nous rend également plus congruents, alignés, et le cheval le sait.


Un bon leader n’est pas celui qui rejette ses émotions, c’est celui qui sait comment agir pour ne pas se laisser envahir par elles, et qui retourne tranquillement brouter lorsque l’émotion s’est calmée.

Comments


bottom of page